Retour à la liste des nouvelles

INAUGURATION OFFICIELLE DE LA MAISON LOUISE-ÉLISABETH

Partager
Le jeudi 24 novembre 2016 INAUGURATION OFFICIELLE DE LA MAISON LOUISE-ÉLISABETH
Le jeudi 24 novembre 2016

UN PROJET IMMOBILIER HORS DU COMMUN À LÉVIS

Le jeudi 24 novembre 2016, en présence de Monsieur Mathieu Duguay, président de Cogir Immobilier, de l’équipe de la Maison Louise-Élisabeth, de l’équipe de Cogir Immobilier et des religieuses résidentes de la communauté des Sœurs de la charité de Saint-Louis, se tenait l’inauguration officielle de la Maison Louise-Élisabeth.

 

Une résidence unique conçue pour des résidentes uniques

Au printemps dernier, la congrégation des Sœurs de la Charité de Saint-Louis a pris la décision de se départir des couvents de Pont Rouge et de Lévis afin de relocaliser les religieuses dans un tout nouveau bâtiment qui sera géré par la Société de gestion Cogir.

« Bien que nous ayons une vaste expérience dans la construction et la gestion de résidences pour aînés, ce mandat était complètement différent. Nous avons impliqué les religieuses dans les différentes étapes du projet afin que la Maison respecte leurs valeurs chrétiennes et leurs habitudes de vie » mentionne Yves Duguay, vice-président exploitation, division des résidences privées pour aînés de Cogir. La Maison possède entre autre une magnifique chapelle dans laquelle les vitraux de la chapelle du couvent ont été intégrés. En plus de la grande salle-à-manger, chaque étage offre également une petite cuisine et salle-à -manger où collations et aliments frais sont disponibles en tout temps. « Il s’agissait d’une demande explicite de la congrégation afin de recréer le côté chaleureux du couvent » explique Nathalie Fillion, directrice générale.

Les rituels religieux occupent une place importante dans la gestion des opérations quotidiennes, de la communion avant le repas du soir et passant par des menus spéciaux tel un menu Pascal et le respect du protocole funéraire. « Nous travaillons étroitement avec le comité de leadership constitué de cinq membres de la communauté. Le sentiment de solidarité qui unit les religieuses est très fort. Plusieurs d’entre elle vivent ensemble depuis plus de 30 ans » complète madame Fillion. L’ensemble du calendrier des activités a été modelé pour répondre aux besoins de cette clientèle.

« Nous espérons construire et gérer d’autres projets de cette nature. Créer des milieux de vie où l’expérience client est au cœur des opérations s’inscrit tout à fait dans les valeurs de l’entreprise » complète Frédéric Soucy, vice-président principal, Cogir Immobilier.

La Maison Louise-Élisabeth compte 130 unités pour les religieuses autonomes et semi-autonomes.